Pourquoi et comment caractériser une entreprise sans se tromper ?

Répondre à la demande des consommateurs, produire de l’emploi, contribuer à la croissance économique… Ce sont là autant de rôles importants que jouent les entreprises dans une économie. Aujourd’hui, ces entités associant plusieurs facteurs de production afin d'offrir des biens et services existent sous différentes catégories, chacune avec son champ d’action. En vue d’une classification, retrouvez dans cet article comment caractériser une entreprise.

Finalité et missions de l’entreprise

Bien entendu, la raison d’être d’une entreprise est le premier élément qui le différencie des autres. En effet, la finalité désigne ce pour quoi l’organisation existe. On distingue alors les entreprises économiques qui sont à la recherche de pérennité et de profit, les entreprises sociales qui sont plus tournées envers leur personnel et les entreprises sociétales qui recherchent le développement de l’économie locale. En fonction de la finalité de l’entreprise, il est possible de la caractériser. Quant à ses missions, elles sont individuelles et dérivent de la finalité.

La taille de l’entreprise

La taille de l’entreprise est généralement déterminée par plusieurs aspects : l’importance de ses ressources humaines, le capital, le volume d’activité et son chiffre d’affaires. Mais le critère le plus important est le nombre de salariés. On a alors :

  • Micro-entreprise = 1 salarié
  • Très Petite Entreprise = moins de 10 salariés
  • Petite Entreprise = de 10 à 49 salariés
  • Moyenne Entreprise = de 50 à 499 salariés
  • Grande Entreprise = + de 500 salariés

Le Statut juridique

Le statut juridique d’une entreprise désigne le cadre légal exigé à l’exercice de son activité économique. Les règles régissant le fonctionnement d’une entreprise en sont tributaires et on distingue les autoentrepreneurs, les entreprises individuelles et les sociétés (SA, SARL, SNC, SAS, EURL…).

Le secteur d’activité

Le secteur d’activité est aussi un élément très important pour caractériser une entreprise. Ainsi, une entreprise peut être du :

  • Secteur primaire : agriculture, sylviculture, pêche et aquaculture ;
  • Secteur secondaire : industrie de transformation, bâtiments et travaux publics ;
  • Secteur tertiaire : commerce, banque, assurances, tourisme, services, transports) ;
  • Secteur quaternaire : information, communication, recherche innovation, informatique, nouvelles technologies

Le champ d’action

Le champ d’action désigne le domaine d'intervention défini par une entreprise pour bien mener sa mission. Cela peut être : une activité marchande ou non marchande, locale, nationale, continentale, internationale ou mondiale. Le champ d’action prend également le type de besoins satisfaits, le type de biens ou type de services produits.

Les ressources

Les ressources désignent les moyens dont dispose l’entreprise pour atteindre ses objectifs. On distingue :

  • Les ressources humaines : l’ensemble des individus qui travaillent dans l’entreprise (sociétaires, propriétaires, salariés…) ;
  • Les ressources financières : emprunts bancaires, apports des actionnaires, subventions de l’État, chiffre d’affaires propre à l’entreprise ;
  • Les ressources techniques : ici, on classe d’une part les matérielles (locaux, usines, machines, véhicules, mobiliers…) et d’autre part les immatérielles (images de marque, brevets, notoriété, savoir-faire…).

La nationalité

Définie par le siège social, la nationalité d’une entreprise permet de connaitre son État d’appartenance. Il peut alors s’agir d’une organisation française, d’une organisation étrangère, ou encore d’une organisation internationale.

Articles similaires

Rate this post
Close Menu